Quels sont les avantages et les inconvénients du portage salarial ?

Si vous êtes un professionnel, spécialisé dans un domaine technique prisé, et que vous voulez vivre au mieux de vos compétences, vous devez définir le statut professionnel qui correspond le mieux à vos attentes. À cet égard, plusieurs choix s’offrent au professionnel : l’entrepreneuriat, le travail indépendant ou le statut de salarié. Les deux premiers concernent le travailleur indépendant, mais une dernière option complètement différente est possible dans ce cas : le portage salarial.

Qu’est-ce que le portage salarial et qu’implique-t-il vraiment ?

Le portage salarial est une relation trilatérale entre le salarié porté, la société de portage salarial et la société contractante (société cliente). Le recours à une société de portage salarial signifie essentiellement qu’en étant indépendant, vous devenez un salarié de la société de portage. Le salarié porté met son savoir-faire et ses compétences au service de ses clients et bénéficie d’un statut plus souple et plus sûr que celui d’auto-entrepreneur.

Selon ce guide : le portage salarial est une solution permet au consultant indépendant de jouir d’un certain degré de liberté, tout en conservant les avantages du statut de salarié. C’est un statut qui découle d’un contrat dit de « portage ».

Si vous vous interrogez sur les raisons pour lesquelles vous devriez renoncer à la création d’une société ou au statut d’auto-entrepreneur et préférer le portage salarial en free-lance, les nombreux avantages de ces options pourraient largement suffire à vous en convaincre !

Quels sont les avantages du portage salarial pour le consultant ?

En choisissant le statut de salarié porté, le consultant indépendant est lié à la fois à l’entreprise de portage et au client par un accord de portage salarial et un contrat de travail. Le professionnel peut donc bénéficier des avantages offerts par le statut de salarié qui comprennent l’assurance chômage, la mutuelle, la fiche de paie, la sécurité sociale, la mutuelle et la prévoyance.

  • Une facturation plus facile : le statut de salarié de portage permet au consultant de facturer ses prestations en toute liberté. La société de portage peut également l’aider dans les démarches et lui fournir l’accompagnement de ses experts.
  • Profitez du statut de salarié : le statut de salarié permet au consultant indépendant de bénéficier des avantages tels que l’assurance chômage, les congés payés, la formation continue entre autres. Il est donc possible de fixer ses horaires de travail librement et de bénéficier des avantages du statut de salarié.
  • Moins de risques : la création d’entreprise compte des risques. En ce sens, le portage salarial est une solution qui permet au consultant de conserver son indépendance et minimiser les risques. Le statut de portage salarial est idéal pour travailler tout en bénéficiant d’un suivi et d’un accompagnement. De plus, le consultant porté mettre fin à son activité à tout moment sans les démarches nécessaires pour liquider une entreprise.
  • Facilité de développement de son activité : le portage salarial est une solution qui permet au consultant d’éviter les démarches administratives et les contraintes fiscales, peuvent ainsi de se concentrer sur son travail, la recherche de nouveaux clients et sur le développement de son activité professionnelle.
  • Facilité de gestion : grâce au portage salarial, le consultant indépendant peut déléguer la gestion administrative et fiscale à la société de portage, ce qui lui donne plus de temps de prendre pleinement en charge la prospection et la réussite des missions.

De plus, certaines sociétés de portage mettent en place un système de parrainage au profit de leurs salariés portés, ce qui permet au consultant de générer des revenus supplémentaires en encouragent d’autres professionnels à adopter le portage !

Les principaux inconvénients du portage salarial

Avant le 11 janvier 2008, le portage salarial n’était pas réglementé par la loi. Toutefois, cela a changé en 2008, avec l’accord national interprofessionnel sur la modernisation du marché du travail, qui avait pour objectif principal la sécurisation et la règlementation du secteur du portage salarial.

À cet effet, il convient de souligner que certaines incertitudes subsistent quant au système de « portage salarial », notamment en ce qui concerne le contrat entre l’employeur et l’entreprise de portage :

  • Le consultant porté doit prendre la responsabilité de sa communication ;
  • Le salarié porté ne pourra pas céder son activité professionnelle ;
  • La société de portage perçoit une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par le consultant porté ;
  • Le portage salarial ne s’applique qu’aux prestataires de services.

Enfin, il est important de faire attention à plusieurs points : le coût d’un contrat à durée déterminée est généralement plus élevé que celui d’un contrat à durée indéterminée, compte tenu de sa nature précaire, surtout quand il s’agit de contrats de courtes durées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.